Qu'est-ce qu'un bon manager de transition chez Actiss Africa ?

Ou plutôt, quelles sont les caractéristiques qui font un manager de transition épanoui avec Actiss ? Ces caractéristiques sont spécifiques, car l’offre d’Actiss l’est tout autant. Au-delà des qualités habituelles d’un bon manager, nous avons besoin de travailler avec des profils particuliers. 

Sur les caractères généraux, on trouve surtout l’expérience métier (et peu le secteur). Et là, nous privilégions les profils ayant une expérience dans tous les domaines de son métier. Par exemple un DG doit pouvoir prendre un mandat social, savoir lire un bilan, déployer une politique commerciale, piloter des investissements industriels et mener des équipes pluridisciplinaires et parfois pluriculturelles vers les objectifs. De même, un DAF doit avoir tenu une direction comptable, été contrôleur de gestion industriel, avec plusieurs types de GAAP (et donc IFRS), doit évidemment parler anglais parfaitement, avoir déployé un ERP. Et s’il a tenu une fonction DAF sous LBO, c’est encore mieux. Un DRH doit être à l’aise aussi bien en relations sociales, en gestion du personnel qu’en développement du capital humain (formation, recrutement, GPEC…).

Commercial et producteur

Le manager de transition chez Actiss Africa n’est pas un produit sur étagère, mais fait partie de la solution proposée au marché. A ce titre il intervient dès le processus de vente de la mission. On attend donc quelques qualités commerciales, au premier rang desquelles l’écoute et la capacité à rebondir sur les mots d’un prospect, reformuler. Nous aimons aussi les managers qui savent montrer de la motivation et qui sourient.

Et bien sûr le manager de transition intervient dans des conditions spécifiques d’urgence, d’équipes démotivées et qu’il va falloir pourtant faire avancer. Nous recherchons donc des leaders. Et nous aimons particulièrement les managers de transition qui présentent trois qualités spécifiques, dites chez Actiss « ICC » : Intuition Communication, Compassion

Les 3 qualités «ICC»

L’intuition ici est la capacité à détecter rapidement les leviers sur lesquels agir, ainsi que les profils des membres de son équipe. L’idée est de pouvoir énoncer la conclusion en premier, et d’en vérifier seulement après les bases. En management de transition on n’a pas le temps d’analyser pour trancher. Il faut décider tout de suite, sans se tromper, puis éventuellement analyser ensuite. Il faut donc une bonne dose d’intuition, ou au moins beaucoup d’expérience. 

La communication en management de transition (et en leadership en général) est la capacité à comprendre les vrais ressorts d’une situation au-delà des apparences. À expliquer avec des mots simples cette situation, à montrer là aussi avec des mots simples la direction pour en sortir. Selon nous, on n’a pas trouvé mieux pour galvaniser des équipes et les remettre sur les rails. 

La compassion exprime la séniorité, autrement dit le fait qu’un bon manager a fait la paix avec ses principales névroses et travers, est suffisamment confiant en lui. Pendant la mission il peut ainsi garder et inspirer confiance, s’oublier et s’imprégner des névroses des équipes dont il a la direction, pour les faire siennes, les transformer en énergie à rediriger vers l’objectif de la mission. Bon sens, empathie, écoute, force sereine, calme, intelligence du cœur, sont des mots qui rentrent dans ce cadre. 

Si bien que les managers d’Actiss Africa sont des personnalités attachantes, pas compliquées, et assez spécifiques : moins de 5% des CV que l’on reçoit se révèlent éligibles !

QU’EST-CE QU’UN BON MANAGER DE TRANSITION CHEZ ACTISS AFRICA ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.